au procès des attentats de janvier 2015, les policiers à la barre

au procès des attentats de janvier 2015, les policiers à la barre


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PROCES_ATTENTATS

14h14 : Il est 14h10, voici le point sur l’essentiel de l’actualité :

• L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à une remontée du nombre de morts du Covid-19 en Europe au début de l’automne. « Cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée », a déclaré Hans Kluge, directeur de sa branche européenne.

• Le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit pour sa troisième semaine. Aujourd’hui sont entendus les témoignages de policiers qui sont intervenus dans les locaux de Charlie Hebdo. Suivez l’audience en direct avec notre envoyée spéciale sur place.

• Le journaliste et ancien grand reporter François Debré, l’un des quatre fils de l’ancien Premier ministre Michel Debré, est décédé à l’âge de 78 ans, quelques heures seulement après son frère Bernard, annonce sa fille, l’écrivaine Constance Debré.

Des laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny au Novitchok. L’Allemagne a réitéré « l’appel lancé à la Russie pour qu’elle apporte des éclaircissements à ce qu’il s’est passé », selon le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert.

12h11 : Voici un point sur l’essentiel à la mi-journée :

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à une remontée du nombre de morts du coronavirus en Europe au début de l’automne. « Cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée », a déclaré Hans Kluge, directeur de sa branche européenne.

Le procès des attentats de janvier 2015 entre dans sa troisième semaine. Aujourd’hui, la famille du policier Ahmed Merabet, abattu par les terroristes, décrit la « plaie ouverte » laissée par cette « tragédie ». Suivez l’audience en direct avec notre envoyée spéciale sur place.

Le journaliste et ancien grand reporter François Debré, l’un des quatre fils de l’ancien Premier ministre Michel Debré, est décédé à l’âge de 78 ans, quelques heures seulement après son frère Bernard, annonce sa fille, l’écrivaine Constance Debré.

Des laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny au Novitchok.

11h47 : Au procès des attentats de janvier 2015, la cour d’assises spéciale vient d’entendre un collègue qui était membre de l’équipage d’Ahmed Merabet, le policier tué par les frères Kouachi juste après la fusillade à Charlie Hebdo.

10h49 : Retour au tribunal judiciaire de Paris, où le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit. Les sœurs d’Ahmed Merabet, policier tué par les frères Kouachi, livrent un témoignage poignant à la barre, selon notre journaliste Catherine Fournier sur place.

09h48 : Vendredi, Al Qaïda a menacé de nouveau Charlie Hebdo pour avoir réédité des caricatures de Mahomet. L’avocat de l’hebdomadaire satirique s’exprime à ce sujet au tribunal judiciaire de Paris, avant la reprise de l’audience du procès des attentats de janvier 2015.

09h18 : Voici un nouveau point sur l’essentiel de l’actualité de la matinée :

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à une remontée du nombre de morts du coronavirus en Europe au début de l’automne. « Cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée », a déclaré Hans Kluge, directeur de sa branche européenne.

La fin d’une longue attente pour Marseille, le début du casse-tête pour le PSG : l’OM, victorieux (1-0), a remporté pour la première fois en neuf ans le « Classico » de la Ligue 1 chez son rival, mal en point malgré Neymar. Ce dernier a accusé le défenseur espagnol de l’OM Alvaro Gonzalez de racisme, au cours de ce match électrique.

Vague de chaleur exceptionnelle. Une majeure partie de la France va connaître un épisode de chaleur, à partir d’aujourd’hui, avec des températures qui pourront localement dépasser les 30 °C, voire approcher les 35 °C, du sud-ouest au centre de la France.

Les 17 policiers qui sont intervenus dans les locaux du journal satirique témoignent au procès des attentats de janvier 2015. Parmi eux, Jean-Sébastien B., un ancien de la BAC du 11e arrondissement de Paris, qui a accepté de revenir sur cette journée, en exclusivité sur franceinfo.

08h27 : La cour d’assises spéciale doit aussi revenir aujourd’hui sur l’assassinat du policier Ahmed Merabet, abattu par les frères Kouachi sur le boulevard Richard-Lenoir. Des membres de sa famille seront entendus. Une journée d’audience que l’on suivra notamment avec notre journaliste Catherine Fournier.

08h23 : A une vingtaine de mètres de la scène, le policier entend de nouveaux coups de feu. « Le temps m’a paru interminable, se souvient-il. Je les voyais tirer sans savoir sur quoi ou qui. J’étais impuissant. » Une frustration qu’il a encore du mal à admettre aujourd’hui.

08h32 : Et puis c’est la stupeur. Le duo de policiers entend plusieurs déflagrations, « la porte s’est ouverte et là, les frères Kouachi sont sortis, on les a pris de pleine face, on ne savait pas du tout ce qui nous arrivait », raconte Jean-Sébastien B.

08h22 : Jean-Sébastien B. est ce qu’on appelle dans le jargon juridique et policier un « primo intervenant ». Le jour de l’attaque du journal Charlie Hebdo, il fait partie du premier équipage qui arrive sur les lieux. Ils sont quatre policiers dans la voiture. « On est appelés pour un ou plusieurs coups de feu, sans autres précisions, se souvient-il. C’est une rue très calme où il ne se passe jamais rien. C’est donc en alerte mais sans comprendre ce qui se passait que nous arrivons sur place. »

08h18 : Le procès des attentats de janvier 2015 reprend aujourd’hui à 9h30, pour la troisième semaine. Les 17 policiers qui sont intervenus dans les locaux du journal satirique témoignent aujourd’hui. Parmi eux, Jean-Sébastien B., un ancien de la BAC du 11e arrondissement de Paris. Il a accepté de revenir sur cette journée, en exclusivité sur franceinfo, au micro de Laure Debaulieu.

(LAURE DEBEAULIEU / RADIO FRANCE)



Ссылка на источник

Be the first to comment
Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*